Immobilier et Covid-19: l'analyse des notaires de la Loire

11 Juin 2020
cliquez pour zoomer
Au vu des données et enseignements de la crise immobilière de 2008, quelles perspectives pour le marché immobilier Rhône-Alpin avec le Covid-19 ? Les notaires de la Loire viennent de publier une note de conjoncture. Le département ne devrait pas trop souffrir...

On lit, on entend, ici et là, des analyses sur le marché immobilier liées à la crise sanitaire du COVID-19. Force est de constater que ces analyses s’effectuent essentiellement sur un ressenti. Aussi leur est-il apparu nécessaire d’essayer d’établir une note sur les perspectives du marché immobilier d’après COVID-19, non pas seulement sur leur ressenti mais par rapport aux enseignements tirés de la précédente crise immobilière de 2008. Pour ce faire,sur la période 2008-2011, pour chaque département de la région Rhône-Alpes, ils ont rappelé les données chiffrées et ont procédé à une analyse de l’évolution du marché immobilier lié à la crise financière de cette époque.

Les perspectives pour le marché de l'immobilier après la crise sanitaire

"Pour les appartements à Saint-Étienne et Roanne, les prix, déjà très bas, ne devraient être que modérément impactés à court terme. S’il y a baisse, les prix devraient se positionner à leur niveau le plus bas de ces deux dernières années, soit environ à moins de 1 000 €/m2. Les maisons peuvent résister davantage, suite à l’expérience du confinement, et compte-tenu d’un marché sain et stable depuis plus de 10 ans. Les terrains à bâtir, de plus en plus rares en fonction de l’évolution des plans d’ur- banisme, devraient se maintenir", estiment les notaires de la Loire. 

Newsletter
inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir toute l'actualité de la chaine

fil info

l'actualité en temps réel
1 août

ASSE Féminines : un 1er succès

Pour leur premier match de préparation avant de retrouver la D1, les Stéphanoises ont battu le Racing Club de Strasbourg (3-1), ce samedi. 

1 août

ASSE : les Verts s'inclinent ce samedi

L'ASSE s'est inclinée face à Francfort (2-1) au Deutsche Bank Park lors du 6e et dernier match amical avant la reprise de la Ligue 1.

30 juillet

Gros orages ce vendredi sur l'agglomération stéphanoise

Un épisode pluvio-orageux, court et intense, s'est abattu sur l'agglomération stéphanoise ce vendredi en début d'après-midi. De nombreuses caves ont été inondées sur Saint-Etienne et La Talaudière notamment. L'A72 a été coupée également au niveau de Montreynaud. 

30 juillet

Un bâtiment agricole en feu à Cuzieu

Les pompiers sont intervenus, dans la nuit de jeudi à vendredi, route de Veauche à Cuzieu. Il n'y a pas eu de blessé et 70 tonnes de fourrage sont parties en fumée. 

29 juillet

5 blessés dans un choc au carrefour à Saint-Etienne

3 voitures sont entrées en collision, ce mercredi soir, à l'angle des rues Etienne Mimard/Richelandière à Saint-Étienne. 5 jeunes gens, âgés de 18 à 23 ans, sont été blessés, dont 1 grièvement.

28 juillet

ASSE : défaite face à Marseille

Ce mercredi soir, les Stéphanois ont concédé une défaite dans les ultimes minutes de leur match de préparation contre Marseille (1-2). Auteurs d’une victoire, 2 nuls et 2 revers, les Stéphanois achèveront, ce samedi (15h30), leur campagne de préparation sur la pelouse de l’Eintracht Frankfort.

28 juillet

Le Grangent autorisé d’étendre ses horaires de navigation

Le bateau de croisière Le Grangent peut désormais naviguer 1h après le coucher de soleil du 1er juin au 15 septembre. Source: Ville de Saint-Etienne 

27 juillet

Covid-19 : le taux d'incidence progresse dans la Loire

Le taux d'incidence est désormais de 112/100 00 habitants dans la Loire. Soit une progression de 278% en 7 jours ! Cependant, le nombre de personnes hospitalisées pour cause de covid dans les hôpitaux du département continue de baisser lentement (63 patients au 27 juillet). 

27 juillet

Incendie dans une casse auto à Saint-Romain-le-Puy

Un impressionnant incendie s'est déclaré à Méli Pièces Auto ce lundi soir. Une soixantaine de sapeurs-pompiers étaient mobilisés sur place pour éteindre les flammes. Il n'y a pas de blessé. 

26 juillet

Pass sanitaire: les cinémas s'adaptent

Depuis l’entrée en vigueur du pass sanitaire dans les cinémas, des exploitants ont choisi de se limiter à 49 spectateurs par séance pour contourner la mesure. Le Véo Grand Lumière à Saint-Chamond a décidé lui de demander le pass sanitaire qu'à partir de 20h. Toutes les séances en journée sont accessibles sans restrictions, dans la limite de 49 spectateurs par salle.