Andrézieux-Bouthéon : les couacs du centre de tir

18 Juin 2022
cliquez pour zoomer
Malgré une inauguration en mars 2020, le centre de tir d’Andrézieux-Bouthéon n’a jamais pu fonctionner normalement. Inachèvements, malfaçons et défauts de conception ont rendu impossible l’exploitation de cette enceinte sportive unique en son genre.

La pandémie et sa période de confinement passées, l’équipe municipale nouvellement élue a rapidement découvert de nombreuses malfaçons, défauts de conception et manques divers ne permettant pas un fonctionnement normal de l’équipement. En effet, en raison des difficultés rencontrées depuis l’ouverture, une mise en service partielle a été assurée jusqu’à présent. Seule l’activité du pas de tir air comprimé à 10 m a pu fonctionner et accueillir des compétitions.

"Petite touche par petite touche, la facture s’alourdit, au point de dépasser significativement le coût global de 5,15 M €, annoncé lors de la première inauguration. Encore aujourd’hui, des dysfonctionnements graves et pénalisants demeurent : problèmes d’écoulement d’eau en provenance du plafond, présence d’eau dans les gaines de ventilation enterrées destinées à assurer le renouvellement d’air…", précise la ville d'Andrézieux-Bouthéon.

Au final, le montant global des travaux engagés devrait s’élever à 7,7 M€.

Si tout va bien, le centre de tir sera inauguré et opérationnel à la fin de l'année 2022.  

Newsletter
inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir toute l'actualité de la chaine

fil info

l'actualité en temps réel
10h43

Une ado blessée dans le haut Forez

Un bus et un scooter se sont percutés ce samedi après-midi sur la commune de Vêtre-Sur-Anzon. La passagère du scooter, une jeune fille de 16 ans, a été héliportée dans un état grave sur le CHU de Clermont-Ferrand. Le pilote, âgé de 17 ans, plus légèrement touché, a été transporté sur le centre hospitalier de Montbrison. 

2 juillet

Carte scolaire : 28 ouvertures et 25 fermetures

Lors de la réunion du dernier Comité technique spécial départemental (CTSD) de ce 1er juillet, l'Inspection académique de la Loire a annoncé 28 ouvertures et 25 fermetures pour la rentrée de septembre. Soit 4 ouvertures supplémentaires par rapport à la réunion du mois de février. 

2 juillet

Noyade dans le Roannais

Une dame de 74 ans qui s’était noyée dans le canal à Mably, ce vendredi après-midi, s'est réveillée après avoir été déclarée morte. Hospitalisée à Roanne, son pronostic vitale reste engagé. 

1 juillet

Un cycliste de 12 ans percuté par une voiture

Ce vendredi matin vers 10h30, les pompiers de la Loire sont intervenus à Saint-Marcel-de-Félines pour prendre en charge un jeune cycliste percuté par une voiture sur la D83. Il a été transporté à l'hôpital de Roanne. 

1 juillet

Grève à l'aéroport Saint-Exupéry

Comme à Orly oo Charles de Gaulle, les agents de sûreté de l'aéroport Saint-Exupéry sont en grève ce vendredi pour réclamer notamment une hausse des salaires. 

30 juin

9 770 candidats dans la Loire

Les épreuves écrites du brevet des collèges 2022 s'enchaînent ces jeudi et vendredi, avec le français et les maths au programme ce jeudi. 

30 juin

Grêle : la Région débloque 20 M€

Une semaine après l’épisode de grêle qui a touché notamment le Roannais, la Région Auvergne Rhône-Alpes a décidé de débloquer 20 millions d’euros pour des aides d’urgence pour les commune et les entreprises sinistrées mais aussi pour la création d’un fonds régional d’urgence agricole intempéries.

30 juin

Steel Jobs

Ce jeudi après-midi, le centre commercial Steel de Saint-Etienne organise avec Pôle emploi un forum de recrutement. Une quinzaine d’enseignes présentes au centre commercial recruteront une vingtaine de personnes pour des postes de vendeurs H/F, équipier polyvalent de restauration H/F, responsables de rayon H/F, serveurs H/F... Les personnes intéressées doivent se présenter avec plusieurs CV au "Pavillon d’accueil" de Steel.

29 juin

Sortie de route à L’Hôpital-sur-Rhins

Une voiture a fait plusieurs tonneaux ce mercredi matin vers 7h30. Le conducteur, âgé de 22 ans, a dû être désincarcéré avant d'être pris en charge à l’hôpital de Roanne en "urgence absolue".

29 juin

Jean-Charles Naouri visé par une enquête pour violences conjugales

Le PDG du groupe de distribution Casino, visé par une enquête pour violences conjugales après le dépôt de plainte de son épouse, a été entendu par les enquêteurs le 21 juin. "Cette plainte déposée en réponse à la procédure de divorce initiée par Jean-Charles Naouri est aussi confuse que fantaisiste. Les nombreux éléments matériels produits par ce dernier démontrent l'inanité de ces allégations résolument navrantes", a déclaré auprès de l'AFP son avocate, Me Marie-Alix Canu-Bernard.