"Mon père a failli se suicider", la fille de Gilles Artigues témoigne sur TL7

30 Mai 2023
cliquez pour zoomer
Depuis le début de l'affaire, les enfants de Gilles Artigues assistent à tous les conseils municipaux, dans la partie réservée au public. Ce mardi, Claire-Marie Artigues, fille aînée de l'ancien premier adjoint à la mairie de Saint-Etienne, était l'invitée du journal.

"C'était important pour nous d'être présents face aux personnes qui ont fait souffrir notre papa. Ils ont failli le tuer, il a failli se suicider, c'est intolérable". Depuis le début de l'affaire dite de la vidéo intime à Saint-Etienne, Claire-Marie Artigues ne manque aucun conseil municipal. La fille aînée de Gilles Artigues, l'ancien premier adjoint à la mairie de Saint-Etienne, victime dans l'affaire de chantage à la vidéo intime, était dans le public ce mardi 30 mai. 

"On a besoin de l'affronter"

Sur TL7, Claire-Marie Artigues explique : "Aujourd'hui, on veut se montrer face à eux, les regarder droit dans les yeux et leur dire qu'on n'a pas peur, qu'on n'a pas honte. C'est peut-être thérapeutique, mais on a besoin de l'affronter (Gaël Perdriau, ndlr.) et d'affronter les 32 personnes qui le soutiennent encore." Ce mardi, c'est la première fois depuis sa mise en examen, que Gaël Perdriau préside le conseil municipal de la Ville de Saint-Etienne.

"Ils continuent de nous provoquer, de nous lancer des sourires narquois"

Un conseil municipal une nouvelle fois sous tension. "Notre papa sait que nous assistons aux conseils municipaux. On y va pour lui montrer qu'on l'aime et laver son honneur bafoué toutes ces années. Mais on ne se sent pas soutenu. Ses soutiens continuent de nous provoquer, de nous lancer des sourires narquois", poursuit Claire-Marie Artigues.

"Ils ont aussi des enfants, on se connaissait tous, c'est terrible"

Dans les révélations faites par Médiapart, les enfants de Gilles Artigues sont cités comme moyen de pression pour que la vidéo intime ne soit pas diffusée. "On faisait chanter mon papa sur ça, ils n'ont pas honte. Ils ont aussi des enfants, on se connaissait tous, c'est terrible. Ça ne doit pas être facile pour eux. J'espère qu'ils s'en remettront."

L'interview en long format est à retrouver ci-dessous.

Alice Canivet

Newsletter
inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir toute l'actualité de la chaine

fil info

l'actualité en temps réel
23 juillet

Un bal folk pour promouvoir les produits du terroir

La ferme de La Merlée à Vêtre-sur-Anzon (fusion des communes de Saint-Julien-la-Vêtre et Saint-Thurin) organise un bal folk avec Rémi Geffroy (1ère partie Fred Sonnery), le samedi 3 août. Productrice de Fourme de Montbrison fermière AOP, cette exploitation organise chaque été des manifestations afin de promouvoir ses produits "fromages et charcuteries". Entrée : 12 euros.

18 juillet

Carte scolaire : 3 fermetures pour 17 ouvertures

La future carte scolaire a été dévoilée ce mercredi par l’Inspection académique de la Loire. 3 classes fermeront et 17 ouvriront à la rentrée de septembre dans les écoles du département. Les fermetures concernent Saint-Priest-en-Jarez, Villars et la Vivaraize (maternelle) à Saint-Etienne.

17 juillet

Pro B : 2 derbys

Le calendrier de la Pro B 2024/2025 et ses 20 clubs a été dévoilé ce mardi. Parmi les moments forts, les 2 affrontements entre la Chorale de Roanne et le SCABB : le 29 novembre à l'Arena de Saint-Chamond pour la 14è journée et le 21 mars 2025 à la halle Vacheresse pour le match retour. 

13 juillet

8 439 élèves diplômés du brevet

Le département de la Loire affiche un taux de réussite de 87,8 % cette année au résultat du Brevet (-0,9 point par rapport à 2023). 

9 juillet

Une co-présidence pour l'Andrézieux Bouthéon FC

Olivier Delorme rejoint le groupe des associés de la SASP et "va intégrer le projet en apportant son expérience en gestion d’entreprise et en direction de club", explique un communiqué de l'ABFC. Il va accompagner François Clerc, président depuis 5 ans, qui continuera à s’investir dans le projet de l’ABFC. L’ABFC vise une montée en National 1 (N1) d’ici trois ans, ainsi que la montée de l’équipe Réserve en Régional 1 (R1). Le club compte également continuer à se distinguer en étant dans les plus hauts niveaux de compétitions régionales et nationales avec ses 480 licenciés pratiquants de la Dousson Academy et de la Section Féminines Grilletines.

9 juillet

Le Théâtre du Parc labélisé scène conventionnée d’intérêt national

Le Théâtre du Parc d'Andrézieux-Bouthéon vient d’obtenir sa labellisation par le ministère de la culture de Scène conventionnée d’intérêt national mention "art et création" par la danse et les arts du mouvement. Cette appellation est décernée pour 3 ans (2024-2027).

8 juillet

Appel au meurtre de certains avocats : les avocats stéphanois réagissent

Le site "Réseau libre- Le Réseau des Patriotes" avait lancé un appel au meurtre d’avocats ayant appelé à faire barrage à l’extrême droite en dénonçant le danger qu’elle représentait pour les libertés, dans l'entre-deux-tours. Comme les autres Barreaux, celui de Saint-Etienne a rédigé une motion en soutien aux avocats menacés de mort tout en réaffirmant que "les avocats se battront toujours pour la liberté d’expression, la défense des libertés individuelles et pour L’État de droit".

5 juillet

Ouragan Béryl : des secouristes de PHF sur place

6 membres de l'ONG stéphanoise Pompiers humanitaires français (PHF) sont partis pour les Caraïbes, ce vendredi. L'équipe doit rester sur place une dizaine de jours. L’ouragan Béryl s’apprêtait à frapper le Mexique, entre Tulum et Cancun, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il est classé de catégorie 3.

5 juillet

Foreztival : Matmatah pour boucler la programmation

A 4 semaines du 18e Foreztival de Trelins, les programmateurs annoncent la venue du groupe breton Matmatah, le samedi 3 août. Le Foreztival est le plus grand festival en plein air de la Loire avec plus de 40 000 spectateurs sur 3 jours.

 

4 juillet

Une maire pour Saint-Just-en-Chevalet

Emmanuelle Barlerin a été  élue maire de Saint-Just-en-Chevalet, lors du conseil municipal du 3 juillet. Elle succède au maire démissionnaire Pascal Poncet, interpellé en état d'ivresse début juin.