100 ans de bons et loyaux tuyaux

18 Janvier 2023
cliquez pour zoomer
L’entreprise Rey a fêté cette année son centenaire. Une date importante qui marque aussi le passage de relai à la 4ème génération, avec la transmission de l’entreprise de Jean-Jacques Rey à son gendre Steeves Sabaut, intégré dans l’entreprise depuis 2013. Un fait assez unique pour une entreprise familiale restée indépendante.

Si l’histoire avait commencé en 1922 en Alsace, avec une activité de fabrication de fours industriels, l’entreprise s’est relocalisée en 1940 à Saint-Étienne. Depuis l’activité a elle aussi bien évolué, avec le repositionnement progressif vers le génie climatique depuis les années 1980, jusqu’à la cession de l’activité de construction de fours industriels au début des années 2000.

Maîtrise de toute la chaîne du génie climatique

Aujourd’hui, l’entreprise Rey s’organise autour de deux activités principales toutes deux autour du génie climatique. Rey SA qui compte 45 personnes, est dédiée aux activités de travaux en chauffage, ventilation et climatisation sur les marchés tertiaires, industriels et hospitaliers. Parmi les chantiers symboliques, on peut citer l’Arena Saint-Étienne Métropole, les Halles Mazerat, les Tanneries Hermès au Puy en Velay ou encore l’Îlot post Weiss (Ibis et CPAM). Rey énergies services qui compte une vingtaine de personnes, est dédiée quant à elle à l’activité SAV et maintenance. Deux activités très complémentaires, qui forment une seule entité, et partagent des valeurs communes.

Miser sur les valeurs pour consolider la croissance

Steeves Sabaut explique "nous souhaitons avant tout consolider nos bases, l’objectif n’est pas de croître de manière délirante mais plutôt de miser sur nos atouts, conserver nos valeurs, tout en faisant évoluer l’entreprise notamment dans son organisation, d’autant plus dans cette période d’incertitudes, où nous devons faire face au quotidien aux difficultés d’approvisionnement, de prix ou encore de recrutement." Chez Rey, la philosophie est centrée autour de la qualité de service et du respect des équipes. Avec un turnover réduit, l’entreprise mise sur les savoir-faire pointus de ses salariés.

Transmettre, former et faire progresser les équipiers

Le jeune dirigeant souhaite conserver l’esprit familial et les valeurs de l’entreprise qui ont  construit sa renommée depuis 100 ans, et qui font que chaque individu puisse progresser et évoluer dans son poste. D’ailleurs sur les 65 salariés, 9 sont en apprentissage, et nombreux sont ceux qui en sont issus, et ont évolué depuis jusqu’à des postes de chef d’équipe. En parallèle, l’entreprise Rey a toujours souhaité avoir un engagement sociétal et accompagne actuellement l’association Passerelle Évolution dans la réinsertion de jeunes sous main de justice pour les aider à se former à un emploi durable.

Source : Maestria 25

Newsletter
inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir toute l'actualité de la chaine

fil info

l'actualité en temps réel
1 février

Arnaque aux fausses factures

Actuellement, des escroqueries se diffusent en usurpant l’identité du CHU de Saint-Etienne.
"Le CHU de Saint-Etienne ne communique pas de facture par courriels électroniques. Si une facture est émise, elle est transmise au patient uniquement par voie postale", indique l'établissement de santé qui invite "tous les usagers à être très vigilants quant au contenu des courriers qu’ils reçoivent". Ces fausses factures comportent souvent des fautes d'orthographe ou de syntaxe, des noms de praticiens inconnus et des demandes de règlement de sommes importantes.

1 février

Péages : pas d'augmentation dans la Loire

À l’occasion de l’évolution annuelle des tarifs des péages (+ 4,75% en moyenne sur l’ensemble des réseaux autoroutiers), VINCI Autoroutes annonce qu'il n'y aura pas d'augmentation de ses tarifs sur les trajets de moins de 30 km. Dans la Loire, les tarifs des trajets intraligériens sur l'A72 et l'A89 ne changent pas. 

1 février

15 000 euros de soupes !

Plus de 4 600 soupes ont été vendues sur le parvis du Zénith lors de la 13e édition de la Soupe des chefs au mois de décembre. L'événement organisé par les 4 Lions clubs de Loire Sud a permis de faire un chèque de 15 000 euros au Secours populaire de Montbrison pour l’achat d’un camion réfrigéré destiné au transport de l’aide alimentaire à destination des personnes en situation de précarité.

 

31 janvier

N2 : Jérémy Clément va entraîner Andrézieux-Bouthéon

L'Andrézieux-Bouthéon Football Club a annoncé ce lundi la nomination de Jérémy Clément au poste d'entraîneur principal de l'équipe fanion. L'ancien joueur de l'AS Saint-Etienne succède à Arnaud Marcantei, qui a récemment mis un terme à sa collaboration avec le club d'un "commun accord".

28 janvier

Pro B : nouvelle défaite de Saint-Chamond

Le SCBVG s'est incliné face à La Rochelle (71-74) ce vendredi soir à l'Aréna. 17e de Pro B, les Couramiauds sont désormais reléguables. Au même moment, en Elite, la Chorale de Roanne s'imposait à Metz (84-102).

27 janvier

65 506 € de roses

En 2022, grâce à la générosité de chacun, " Une Rose Un Espoir Forez" a remis au Comité Loire de la Ligue contre le cancer un chèque de 65 506 €. Cet argent servira notamment à financer 2 projets de recherche au sein du CHU de Saint-Etienne et au financement d'un programme d'activités physiques pour les personnes hospitalisées en secteur stérile d'hématologie. 

22 janvier

Pro B : nouvelle défaite de Saint-Chamond

Le SCBVG s'est incliné à Quimper ce samedi soir (93-81). Saint-Chamond reste 16e de Pro B. Au même moment, la Chorale de Roanne s'imposait face à Pau (77-85) en Elite.

21 janvier

Les Républicains : Antoine Vermorel-Marques nommé secrétaire général adjoint

Le député du Roannais devient l’un des 8 secrétaires généraux adjoints désignés par le nouveau président de LR, Eric Ciotti. 

18 janvier

Le cirque Medrano pose ses valises à la DOA

Le cirque Medrano s'installe en face du musée d’Art moderne et Contemporain de Saint-Etienne Métropole du 18 au 29 janvier. Une vingtaine de représentations du nouveau spectacle "Oceania, l'odyssée du cirque" sont programmées du mercredi au dimanche.

15 janvier

L’aventure continue pour Maurane Jelic

La jeune stéphanoise de 23 ans est qualifiée pour la finale de Ninja Warrior sur TF1. Ce samedi, elle participait pour la 3e à cette émission. Mauranne est étudiante en dernière année de Staps à Saint-Etienne.